Hamlet

Lire ebook Hamlet
Auteur: Jimmy Rougerie

Hamlet
William Shakespeare
    Hamlet
    Traduit de l'anglais par François de Victor Hugo PERSONNAGES
    CLAUDIUS, roi de Danemark.
    HAMLET, fils du précédent roi, neveu du roi actuel.
    POLONIUS, chambellan.
    HORATIO, ami d'Hamlet.
    LAERTES, fils de Polonius.
    VOLTIMAND, GUILDENSTERN, CORN…LIUS, ROSENCRANT, courtisans.
    OSRIC,
    UN GENTILHOMME.
    UN PRETRE.
    MARCELLUS, officier.
    BERNARDO, officier.
    FRANCISCO, soldat.
    REYNALDO, serviteur de Polonius.
    COM…DIENS.
    DEUX PAYSANS, fossoyeurs.
    FORTINBRAS, prince de Norvège.
    UN CAPITAINE.
    AMBASSADEURS ANGLAIS.
    GERTRUDE, reine de Danemark et mère d'Hamlet.
    OPH…LIA, fille de Polonius.
    LE SPECTRE DU PERE D'HAMLET.
    SEIGNEURS, DAMES, OFFICIERS, SOLDATS, MATELOTS, MESSAGERS, GENS DE SUITE.

    La scène est à Elseneur.
    ACTE PREMIER
    SCENE PREMIERE
    Elseneur. - Une plate-forme devant le ch‚teau.
    Francisco est en faction. Bernardo vient à lui.
    BERNARDO. - qui est là ?.
    FRANCISCO. - Non, répondez-moi, vous ! Halte ! Faites-vous reconnaître vous-même.
    BERNARDO. - Vive le roi !
    FRANCISCO. - Bernardo ?.
    BERNARDO. - Lui-même.
    FRANCISCO. -Vous venez très exactement à votre heure.
    BERNARDO. - Minuit vient de sonner ; va te mettre au lit, Francisco.
    FRANCISCO. - Grand merci de venir ainsi me relever !
    Le froid est aigre, et je suis transi jusqu'au coeur.
    BERNARDO. - Avez-vous eu une faction tranquille ?.
    FRANCISCO. - Pas même une souris qui ait remué !
    BERNARDO. - Allons, bonne nuit! Si vous rencontrez Horatio et Marcellus, mes camarades, de garde, dites-leur de se dépêcher.
    Entrent Horatio et Marcellus.
    FRANCISCO. - Je pense que je les entends. Halte ! qui va là ?.
    HORATIO. - Amis de ce pays.
    MARCELLUS. - Hommes liges du roi danois.
    FRANCISCO. - Bonne nuit !
    MARCELLUS. - Ah ! adieu, honnête soldat ! qui vous a relevé ?.
    FRANCISCO. - Bernardo a pris ma place. Bonne nuit !
    (Francisco sort.)

    MARCELLUS. - Holà ! Bernardo !
    BERNARDO. - Réponds donc. Est-ce Horatio qui est là ?.
    HORATIO. - C'est toujours bien un morceau de lui.
    BERNARDO. - Bienvenu, Horatio ! Bienvenu, bon Marcellus !
    MARCELLUS. - Eh bien ! cet être a-t-il reparu cette nuit ?.
    BERNARDO. - Je n'ai rien vu.
    MARCELLUS. - Horatio dit que c'est uniquement notre imagination, et il ne veut pas se laisser prendre par la croyance à cette terrible apparition que deux fois nous avons vue. Voilà pourquoi je l'ai pressé de faire avec nous, cette nuit, une minutieuse veillée, afin que, si la vision revient encore, il puisse confirmer nos regards et lui parler.
    HORATIO. - Bah ! bah ! elle ne paraîtra pas.
    BERNARDO. - Asseyez-vous un moment, que nous rebattions encore une fois vos oreilles, si bien fortifiées contre notre histoire, du récit de ce que nous avons vu deux nuits.
    HORATIO. - Soit! asseyons-nous, et écoutons ce que Bernardo va nous dire.
    BERNARDO. - C'était justement la nuit dernière, alors que cette étoile, là-bas, qui va du pôle vers l'ouest, avait terminé son cours pour illuminer cette

Lire des autres livres

Un garçon de France
Les anciens de « La Maison rose », qui passaient là de temps à autre, regrettaient les folles nuits de leur jeunesse. Je les écoutais volontiers s’épancher sur le passé, certains me faisaient des confidences plus précises, intimes parfois. Mado m’avait prévenu : après minu... Puis...
Le petit Nicolas et les copains
La vitrine de la librairie est très chouette, avec des tas de revues, de journaux, de livres, de stylos, et nous sommes entrés et le monsieur de la librairie, quand il nous a vus, il a fait un gros sourire et il a dit : — Tiens, tiens ! Voici des clients. Vous venez de l’école à côté ? Je suis sûr q... Puis...
Cela ne produisait aucune terreur, et les Parisiens acceptaient cette visite comme un spectacle extraordinaire et plein d’intérêt. Les aviateurs allemands avaient beau laisser tomber sur la ville des drapeaux ennemis accompagnés de messages ironiques où ils rendaient compte des échecs de l’armée fra... Puis...
La face cachee du 11 Septembre 2001
Enquêtant sur les intérêts secrets et le jeu caché des hommes de pouvoir, il est l’auteur de nombreux romans et documents à succès, notamment Un espion en exil ; Karl Marx avenue ; Hassan I, la mémoire d’un roi ; La guerre du Kosovo ; Le grand mensonge. En 1990, le livre qu’il a co-écrit avec Pierre... Puis...
Ce port, celui de Bastia et celui de Porto Vecchio sont les seuls qui s’ouvrent sur cette côte orientale, si capricieusement découpée, il y a quelques mille ans, maintenant uniformisée par le rongement continu des torrents, qui ont peu à peu détruit ses caps, comblé ses golfes, effacé ses anses, dév... Puis...