Hamlet

Lire ebook Hamlet
Auteur: Jimmy Rougerie

Hamlet
William Shakespeare
    Hamlet
    Traduit de l'anglais par François de Victor Hugo PERSONNAGES
    CLAUDIUS, roi de Danemark.
    HAMLET, fils du précédent roi, neveu du roi actuel.
    POLONIUS, chambellan.
    HORATIO, ami d'Hamlet.
    LAERTES, fils de Polonius.
    VOLTIMAND, GUILDENSTERN, CORN…LIUS, ROSENCRANT, courtisans.
    OSRIC,
    UN GENTILHOMME.
    UN PRETRE.
    MARCELLUS, officier.
    BERNARDO, officier.
    FRANCISCO, soldat.
    REYNALDO, serviteur de Polonius.
    COM…DIENS.
    DEUX PAYSANS, fossoyeurs.
    FORTINBRAS, prince de Norvège.
    UN CAPITAINE.
    AMBASSADEURS ANGLAIS.
    GERTRUDE, reine de Danemark et mère d'Hamlet.
    OPH…LIA, fille de Polonius.
    LE SPECTRE DU PERE D'HAMLET.
    SEIGNEURS, DAMES, OFFICIERS, SOLDATS, MATELOTS, MESSAGERS, GENS DE SUITE.

    La scène est à Elseneur.
    ACTE PREMIER
    SCENE PREMIERE
    Elseneur. - Une plate-forme devant le ch‚teau.
    Francisco est en faction. Bernardo vient à lui.
    BERNARDO. - qui est là ?.
    FRANCISCO. - Non, répondez-moi, vous ! Halte ! Faites-vous reconnaître vous-même.
    BERNARDO. - Vive le roi !
    FRANCISCO. - Bernardo ?.
    BERNARDO. - Lui-même.
    FRANCISCO. -Vous venez très exactement à votre heure.
    BERNARDO. - Minuit vient de sonner ; va te mettre au lit, Francisco.
    FRANCISCO. - Grand merci de venir ainsi me relever !
    Le froid est aigre, et je suis transi jusqu'au coeur.
    BERNARDO. - Avez-vous eu une faction tranquille ?.
    FRANCISCO. - Pas même une souris qui ait remué !
    BERNARDO. - Allons, bonne nuit! Si vous rencontrez Horatio et Marcellus, mes camarades, de garde, dites-leur de se dépêcher.
    Entrent Horatio et Marcellus.
    FRANCISCO. - Je pense que je les entends. Halte ! qui va là ?.
    HORATIO. - Amis de ce pays.
    MARCELLUS. - Hommes liges du roi danois.
    FRANCISCO. - Bonne nuit !
    MARCELLUS. - Ah ! adieu, honnête soldat ! qui vous a relevé ?.
    FRANCISCO. - Bernardo a pris ma place. Bonne nuit !
    (Francisco sort.)

    MARCELLUS. - Holà ! Bernardo !
    BERNARDO. - Réponds donc. Est-ce Horatio qui est là ?.
    HORATIO. - C'est toujours bien un morceau de lui.
    BERNARDO. - Bienvenu, Horatio ! Bienvenu, bon Marcellus !
    MARCELLUS. - Eh bien ! cet être a-t-il reparu cette nuit ?.
    BERNARDO. - Je n'ai rien vu.
    MARCELLUS. - Horatio dit que c'est uniquement notre imagination, et il ne veut pas se laisser prendre par la croyance à cette terrible apparition que deux fois nous avons vue. Voilà pourquoi je l'ai pressé de faire avec nous, cette nuit, une minutieuse veillée, afin que, si la vision revient encore, il puisse confirmer nos regards et lui parler.
    HORATIO. - Bah ! bah ! elle ne paraîtra pas.
    BERNARDO. - Asseyez-vous un moment, que nous rebattions encore une fois vos oreilles, si bien fortifiées contre notre histoire, du récit de ce que nous avons vu deux nuits.
    HORATIO. - Soit! asseyons-nous, et écoutons ce que Bernardo va nous dire.
    BERNARDO. - C'était justement la nuit dernière, alors que cette étoile, là-bas, qui va du pôle vers l'ouest, avait terminé son cours pour illuminer cette

Lire des autres livres

Origine
La conscience me revient par strates, elle s’approfondit et s’élargit. L’eau s’évapore et se transforme en verdure, puis j’entends des chants d’oiseaux, je sens une odeur de terre dans la jungle, et une main douce habillée de fourrure argentée m’effleure la figure. Puis mon monde intérieur se dissou... Puis...
Artemis Fowl
— Mulch ! Qu’est-ce qui se passe ? Quelle est votre situation ? Foaly tapait fébrilement sur son clavier. — Nous n’avons plus aucun son. Ni aucun mouvement. — Mulch, bon Dieu, dites-moi quelque chose ! — Je scanne ses fonctions vitales… Oh, là, là ! — Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ? — Son cœur bat à un... Puis...
Quoi qu’en aient dit certains journaux anglais, les côtes de France sont aussi bien éclairées que celles d’Angleterre, munies relativement d’autant de phares, lesquels portent des feux aussi intenses que de l’autre côté de la Manche. Par malheur, il est des cas où les phares, si nombreux soient-ils... Puis...
Le Dimanche De La Vie
Ils s’installèrent à leur place habituelle et, sans qu’ils lui eussent rien demandé, Didine leur apporta le tapis vert, les cartes grises, un pernod pour Arthur et le vin blanc gommé du soldat Brû. Arthur et Brû tapèrent comme ça la belote pendant une bonne heure et, de même que les autres jours, le... Puis...
Beautiful Darkness
It was all I could do not to fling my arms around him. He, on the other hand, looked at me calmly, brushing off some of the burnt grit from his dinner jacket. His eyes were unsettling. I was used to the glassy black eyes of Macon Ravenwood the Incubus, the eyes that regarded you with nothing but you... Puis...