Druides et Chamanes

Lire ebook Druides et Chamanes
Auteur: Jean Markale

Druides et Chamanes
INTRODUCTION
    Démêler l’écheveau
     
     
    Ce qu’on appelle le « millénarisme » est, sinon un lieu commun, du moins le fonctionnement absurde d’une tradition transmise de génération en génération qui veut absolument mettre des dates précises sur les moments les plus importants de l’évolution de l’humanité. L’an Mil a excité toutes sortes de frayeurs et de fantasmes qui se sont finalement révélés comme des aberrations de l’esprit. Il en a été de même pour l’an 2000, à cela près que cette entrée dans le troisième millénaire (résultat d’une chronologie parfaitement arbitraire !) a été marquée par la généralisation de la révolution électronique, mettant le monde entier à la portée de n’importe quel individu par la vertu d’une technique de plus en plus sophistiquée, sans que pour autant l’intelligence humaine en soit arrivée à un stade supérieur. Car l’homme du XXI e  siècle n’est pas plus intelligent que celui du Paléolithique supérieur, vers – 40 000 ; il dispose seulement de beaucoup plus d’informations et peut en quelques secondes calculer ce que son ancêtre préhistorique mettait des années et des siècles à concrétiser, pour ne pas dire à rationaliser . Il s’ensuit un sentiment de supériorité qui fausse tout jugement de valeur et surtout, vu le mélange d’informations diverses qui lui parviennent, un confusionnisme à peu près total, phénomène naturel dans lequel le cerveau humain, débordé de partout, n’arrive plus à faire le tri dans ce qu’il reçoit. D’où la tendance actuelle, renforcée par le succès d’une technologie unique – et surtout unificatrice, donc réductrice –, à privilégier une croyance aveugle en un adage vaguement panthéiste : tout est dans tout.
     
    Or, cette belle certitude n’est qu’un leurre. Tout n’est pas dans tout , mais le tout (qu’il soit humain ou divin) ne peut être que la conjonction – et non pas l’addition – d’une infinité d’informations parcellaires, généralement indépendantes les unes des autres, donc uniques, qui donnent naissance à un ensemble, cohérent ou non, considéré, selon les cas et les circonstances, comme définitif ou provisoire. C’est alors qu’apparaît le danger du syncrétisme (qu’on pourrait facilement dénommer par dérision le syncrétinisme ), ennemi mortel de la synthèse, laquelle n’est autre que le résultat d’une lente assimilation (on pourrait dire « digestion ») d’éléments hétéroclites et hétérogènes qui constituent une nourriture brute nécessaire à l’évolution – sinon à la survie – de l’esprit humain. Mais, comme dans toute opération physiologique de ce genre, il y a nécessairement des déchets non assimilables. C’est le cas dans le domaine de la spiritualité, ou tout au moins de la métaphysique et de la religion considérée comme un ensemble socioculturel organisé et régi par des normes définies

Lire des autres livres

Rob-Roy
  Et vite ils ont doublé le pas. Rien ne peut arrêter leur fuite ; Les morts vont vite, vite, vite. Pourquoi ne me suivrais-tu pas ? BURGER.   Lorsqu’on est accablé de malheurs dont la cause et le caractère sont différents, on y trouve au moins cet avantage que la distraction que produisent en nous... Puis...
Echine
Dans la rue, les gens parlaient de leur facture de gaz et de la fin du monde. Lorsque je partais en moto, je devenais tout bleu, mes articulations se pétrifiaient, et dès que j’arrivais quelque part, je fonçais sur le premier radiateur venu. Mon préféré se trouvait dans le bureau d’Andréa, un vieux... Puis...
Uprooted
Kasia was scrambling up, dragging me away. We were all caught in horror for a moment, and then Prince Marek shouted wordlessly and flung his horn at the head of the silver mantis. He dragged out his sword. “Fall in! Get the wizards behind us!” he roared, and spurred his horse onward, getting between... Puis...
Death of a Darklord
LeBec said, ”you are being thoughtless.” His face crumbled into sorrow, his graceful hand touching his heart. ”Oh, I am so sorry. I am not merely thoughtless, but cruel. I am already thinking of the song I shall write when they come safely back, having survived the night running from a horde of the... Puis...
Le phare
Maycroft sortit de sa poche une clé munie d’une étiquette portant un nom. « C’est la seule pièce que nous puissions fermer et par bonheur, nous n’avons pas perdu la clé, dit-il. J’ai pensé que vous voudriez être certains que personne n’avait pu toucher au corps. » Il s’effaça pour les laisser entrer... Puis...