Désirs inavouables: roman

Lire ebook Désirs inavouables: roman
Désirs inavouables: roman
sur une chemise blanche et une cravate. La serveuse ne l'avait encore jamais vu.
    Il avait les mains dans les poches de son imperméable, quand il s'approcha de la table, et il les y laissa lorsqu'il s'assit face à l'homme en tenue de travail.
    Aucun des deux ne parla. Pendant plusieurs secondes, ils s'examinèrent froidement, impassibles. Et puis l'homme aux lunettes leva sa main de sous la table, prit la saupou-dreuse et la renversa entre eux sur le formica noir. Le sucre se répandit, les minuscules grains blancs rebondirent et s'étalèrent en un large monticule. Lorsque le sucrier fut à
    moitié vide, il le posa et, du plat de la main, étala le sucre en une fine couche irrégulière. D'un index épais il se mit à
    écrire dessus.
    Il traça un mot et l'effaça aussitôt; les caractères maladroits disparurent sous sa main, et il inscrivît autre chose qu'il effaça à nouveau ; après quoi il retira sa main, laissant la surface de sucre lisse et disponible. L'homme à l'imperméable observa sans réagir, ses yeux profonds allant de celui qui lui faisait face à ce qu'il écrivait.
    De nouveau, les deux hommes se dévisagèrent.
    Enfin, les mains de l'autre se posèrent sur le bord de la table, des mains d'aristocrate aux longs doigts fins sans callosités. Beecham remarqua un gros diamant carré à la main gauche. De l'index droit, l'homme traça deux mots dans le sucre et, au bout d'un moment, il les fit disparaître.
    Le diamant étincela. Il écrivit, lissa, écrivit encore. Puis il prépara le sucre pour une réponse.
    Alors Beecham marqua NOM et effaça.
    Sans la moindre hésitation, l'homme à l'imperméable écrivit RACHEL, puis à la suite du prénom : BUCHANAN, et, quand il eut réétalé le sucre, l'adresse o˘ elle habitait.
    Beecham hocha la tête; c'était son premier mouvement de ce genre. qUAND ? demanda-t-il, et l'autre répondit : SAM.
    SOIR, effaça et ajouta : AVANT 12.
    D'autres précisions devaient être données, aussi cela dura-t-il encore, d'abord l'homme à l'imperméable écrivait et effaçait, puis l'autre faisait de même, mais toujours avec moins de mots, jamais plus d'un ou deux à la fois.
    Tout à coup, ce fut terminé.
    L'homme brun en imperméable marqua : PAS LA FILLE, et lissa rapidement. Puis : PAS D'ERREURS, et les mots disparurent.
    Il s'épousseta les mains, et quelques grains tombèrent du bout de ses doigts. Il tira de la poche de sa chemise un paquet de cigarettes, le posa au milieu du sucre et quitta immédiatement le restaurant, par le fond.
    Sous la cellophane du paquet rouge, il y avait une petite clef plate. Avant de l'empocher, Beecham en fit sauter une cigarette qu'il glissa entre ses lèvres. Cachant ses mains sous la table, il dévissa prestement le silencieux du .38 et le remit dans la poche de son pantalon. Avec le journal, il forma un cornet, écarta bien le haut et, du tranchant de la main, ratissa le sucre de la table pour le faire tomber dans le journal. Il ne resta que quelques

Lire des autres livres

The Duke and the Lady in Red
Pressing her nose into the hollow of Avendale’s chest, she tried to ignore the lure of his throaty voice, still heavy with sleep. After bringing her to bed, he’d made love to her so slowly that she’d almost wept. Made love. That was the word that seemed to fit when they were together. Squinting, sh... Puis...
A Body to Die For
The desk clerk, the guy who seemed to work early mornings, lifted his head up long enough from the morning paper to announce that he had no idea where she was. My talk with her would have to wait. I announced that I was going to use Danny’s office, and the clerk distractedly nodded his approval. Th... Puis...
Carrie
Elle avait acheté un soutien- gorge spécial pour la porter, qui mettait sa poitrine en valeur (non qu'elle en eût besoin le moins du monde) laissant la partie supérieure à découvert. En la sentant sur ses épaules, elle éprouva une sensation étrange, irréelle, faite à la fois de honte et d'orgueilleu... Puis...
Birds of Prey
Marc Alley came rushing in a few minutes later. He was flushed and out of breath.       “Did you hear what happened?” he asked, as Reynaldo passed him his linen napkin. “To Margaret, I mean?”       I played dumb. I guess I wanted to know how much M... Puis...
Aventure sans pareille d'un certain Hans Pfaal
travers l’immensité je voyage. Chanson de Tom O’Bedlam[1]. D’après les nouvelles les plus récentes de Rotterdam, il paraît que cette ville est dans un singulier état d’effervescence philosophique. En réalité, il s’y est produit des phénomènes d’un genre si complètement inattendu, si entièrement nouv... Puis...