Danger De Mort

Lire ebook Danger De Mort
Auteur: Ruth Rendell

Danger De Mort
là une heure ou deux, j'allais devoir monter à pied.
    " Sortez donc prendre une bière au coin de la rue, vous ne voulez pas ? "
    m'a conseillé l'un des deux hommes, manifestement ravi de son esprit d'à-propos, consistant à me traiter comme l'homme que j'aurais d˚ être ou que j'aurais envie d'être, selon eux.
    Je suis montée à pied. L'immeuble de Béryl compte vingt étages, à raison de deux paliers par étages. C'est une longue distance à couvrir, quarante volées de marches. Et avec en plus rien d'autre à voir que du béton gris et des graffitis. Si j'avais su ce qui m'attendait en haut, j'aurais fait de mon mieux pour courir. Je n'en savais rien et j'ai monté péniblement, m'arrêtant une première fois pour m'accorder un Polo Mint, la seconde fois pour me moucher. Une femme est sortie du dix-septième étage et m'a lancé
    que c'était une honte, toutes les municipalités, c'était une honte, elle avait vécu dans sept immeubles pareils à celui-ci un peu partout dans Londres, et les ascenseurs tombaient tout le temps en panne. quand je lui ai annoncé que la réparation de l'ascenseur progressait plutôt pas trop mal, elle a eu l'air quelque peu rassérénée.
    Au dix-septième étage, j'ai regretté de n'avoir pas suivi le conseil de ces hommes d'aller attendre au pub. Au dix-neuvième, pour varier un peu, j'ai effacé les premières marches deux par deux et j'ai débouché sur l'ultime palier. Silver était assis au dernier étage, il me regardait de haut, avec le sourire.
    Il m'a tendu les bras et j'ai couru et je me suis jetée dans ses bras, le renversant en arrière, et moi avec.
    Vais-je résister au piège dans lequel, selon Silver, nombre de femmes écrivains tombent et, en citant Jane Eyre, écrire : Lecteur, je l'ai épousé ? quoi qu'il en soit, ceci n'est pas de la fiction. C'est un compte rendu des événements que j'ai rédigé autant pour lui, et qu'il trouvera à
    son retour à la maison, que pour quiconque. Alors, devrais-je écrire : "
    Lecteur, je t'ai épousé " ? J'imagine qu'il n'était pas difficile de deviner l'identité du mari auquel j'ai fait allusion. Pour moi, personne d'autre n'a vraiment existé, et personne d'autre non plus pour lui. Il m'a retrouvée (après avoir passé le Gloucestershire au crible) en étudiant un guide de Londres, o˘ il avait repéré une Cirencester Street non loin de Harrow Road, o˘ il savait que Béryl habitait, et en effectuant le rapprochement. Il était logique, aimant tous deux les lieux élevés, que nous nous retrouvions dans un endroit situé en hauteur, au sommet d'une longue et pénible ascension. Le lendemain, je me suis installée avec lui dans l'appartement qu'il occupait près de celui de Morna, dans l'East End.
    Il s'était défait des trois quarts de l'argent de sa grand-mère, mais il en avait conservé suffisamment pour verser un acompte à l'achat de ce logement.
    " «a, c'était permis ? m'a-t-il demandé en riant.
    - C'était permis, oui. "
    Nous

Lire des autres livres

Léon de Lora, notre célèbre peintre de paysage, appartient à l’une des plus nobles familles du Roussillon, espagnole d’origine, et qui, si elle se recommande par l’antiquité de la race, est depuis cent ans vouée à la pauvreté proverbiale des Hidalgos. Venu de son pied léger à Paris du département de... Puis...
La Dame de Monsoreau - Tome II
XVII – Le prince et l’ami.   Comme on l’a vu, Chicot avait vainement cherché le duc d’Anjou par les rues de Paris pendant la soirée de la Ligue. Le duc de Guise, on se le rappelle, avait invité le prince à sortir : cette invitation avait inquiété l’ombrageuse... Puis...
Men at Arms
The characters, incidents, and dialogue are drawn from t1:09 PM 6/11/2007he author’s imagination and are not to be construed as real. Any resemblance to actual events or persons, living or dead, is entirely coincidental. MEN AT ARMS. Copyright © 1993 by Terry and Lyn Pratchett. All rights reserved... Puis...
Les Chroniques d'une mère indigne 1
ment, comme tout le monde fait Après le sport extrême... dans les circonstances, j’ai emmené Sam Pique ! Sam Pique ! les enfants chez les grands-parents Assumer sa vache dimanche. intérieure Dans la voiture, trois enfants. Illustration : La plupart du temps, l’enfer. Confession républicaine Quand l’... Puis...
Dream Eyes
She was in her robe, nightgown and slippers, curled up in the chair in front of the fire with her feet tucked under her. She was orchestrating the delicate trance-like state, summoning images from the scene of Louise’s murder, when the currents whispered to her from the other room. Her first though... Puis...