Danger De Mort

Lire ebook Danger De Mort
Auteur: Ruth Rendell

Danger De Mort
rumeur.
    Tout cela, c'était bien plus tard. On nous a conduits au commissariat de Paddington Green, o˘ nous avons passé la nuit.
    Dans la matinée, le jour o˘ Morna devait venir prendre Jason pour l'emmener à Heathrow et, de là, à Sydney, nous avons comparu devant le tribunal, Silver avec les mains emmaillotées de bandages immaculés. Nous avions complètement oublié Morna, ce qui n'était guère surprenant. Elle s'est présentée au 4, Torrington Gardens à l'heure fixée, n'a trouvé personne à
    l'appartement E, et finalement s'est entendu communiquer les faits par une Vivien Nyland furibonde - ou ce que celle-ci en savait.
    Ils nous ont collé le maximum. C'est l'expression, je crois, quand la police vous charge d'autant de chefs d'accusation que possible. Certains d'entre eux étaient ridicules, d'autres assez justifiés. Nous étions probablement coupables de conspiration, complices d'un enlèvement et d'une séquestration, et nous avions résisté à notre arrestation. Une accusation pour homicide involontaire a été envisagée contre Silver, puis abandonnée.
    Au bout du compte, tout cela s'est réduit à pas grandchose. Devant la cour d'assises, on nous a accordé une mise en liberté sous conditions, autrement dit, nous étions libres, mais conserverions un casier judiciaire. Avant cela, nous avions obtenu une mise en liberté provisoire.
    quant à Andrew, le dénouement a été à peu près identique.
    Selon moi, tout le monde, y compris le ministère public, était désolé pour lui en raison du sort d'Alison, mais on ne l'a pas autorisé à garder Jason.

    J'ai lu récemment dans le journal qu'il avait épousé une femme déjà mère de deux enfants, avait vendu la maison de son père et investi cet argent dans la création d'une agence de relations publiques. Il est devenu un militant infatigable (selon la formule consacrée) de la modification des lois régissant l'adoption. Il y a toujours des journalistes pour suivre ce genre d'affaires, quitte, probablement, à poursuivre les protagonistes jusqu'à ce qu'ils meurent de vieillesse. Mais personne n'a poursuivi Jason. Je ne sais pas ce qui lui est arrivé ni o˘ il se trouve maintenant. J'espère qu'il a été adopté, ou à tout le moins placé, auprès de gens qu'il a pu pleinement aimer comme il aimait Andrew et Alison, et qu'il a finalement eu davantage de chance qu'on ne pouvait l'espérer.
    Silver et moi, nous avons été séparés, c'est-à-dire que nos parents nous ont séparés. Pendant un temps, je suis rentrée chez eux, dans le Suffolk.
    La situation était différente de l'après-pylône, car à l'époque tout le monde m'avait accusée d'avoir dépravé mon petit ami et de l'avoir détourné
    du droit chemin. Cette fois, Silver et moi étions accusés de nous être mutuellement détournés de ce droit chemin. J'avais exercé une mauvaise influence sur lui, et réciproquement. ¿ part ça, la vie dans le Suffolk était aussi pénible qu'auparavant. Ma mère

Lire des autres livres

Fear Nothing
I was in the mood for revelations.First, however, I had to call Sasha, who was waiting to hear about my father.I stopped in St. Bernadette’s cemetery, one of my favorite places, a harbor of darkness in one of the more brightly lighted precincts of town. The trunks of six giant oaks rise like columns... Puis...
The Narrows
He carried with him the balled-up T-shirt Brandy Crawly had given him—the T-shirt with the peculiar but all-too-familiar series of puncture marks down its back—and a sense of nonspecific apprehension. Blessedly, the Batter’s Box was empty. He went straight to his desk, flipped open the case file on... Puis...
L'Incroyable Secret
26 Pitt rangea les notes de Heidi sur le Traité Nord-Américain dans sa serviette tandis que l'hôtesse de l'air s'assurait que sa ceinture était bien bouclée et son appuie-tête en position verticale. Il se massa les tempes, essayant vainement de chasser le mal de tête qui l'accablait depuis qu'il ava... Puis...
LES COUPS D’ÉPÉE DE M. DE LA GUERCHE
DE LA GUERCHE XXVIIICONFESSIONS ET PETITS PROJETS Peu d’instants après, Armand-Louis et Renaud se trouvaient ensemble sous la même tente, devant un jambon que Magnus avait servi noblement entre deux honnêtes flacons de vins de France. – Encore des compatriotes, et non pas les moins aimables ! dit Re... Puis...
Meurtres pour mémoire
cet instant précis, un coup de sifflet strident couvrit le bruit de la circulation et la rumeur confuse qui s’élevait de la foule massée sur les trottoirs. Des centaines de musulmans disséminés dans les cafés, devant les étalages des magasins, dans les rues adjacentes au boulevard, répondirent au s... Puis...