Danger De Mort

Lire ebook Danger De Mort
Auteur: Ruth Rendell

Danger De Mort
DANGER DE MORT DU M ME AUTEUR chez le même éditeur Un enfant pour un autre L'Homme à la tortue Véra va mourir L'…té de Trapellune La Gueule du loup La Maison aux escaliers L'Arbre à fièvre (nouvelles)
    La Demoiselle d'honneur Volets clos Fausse Route Plumes de sang (nouvelles) Le Go˚t du risque Le Journal d'Asta L'Oiseau-crocodile Simisola Une mort obsédante En toute honnêteté (nouvelles)
    Noces de feu Régent's Park Espèces protégées Jeux de mains Sage comme une image Sans dommage apparent DU MEME AUTEUR SOUS LE NOM DE BARBARA VINE
    Ravissements Le Tapis du roi Salomon RUTH RENDELL DANGER DE MORT roman Traduit de l'anglais par Johan-Frédérik Hel Guedj CALMANN-L…VY Dans ce roman, je me suis attachée à rendre l'aspect, l'atmosphère et l'architecture du quartier de Maida Vale et de ses environs, non sans laisser un peu libre cours à mon imagination. Paddington Basin, le canal, les artères principales, les églises, les parcs et les jardins sont à peu près à l'image de la réalité, mais Russia Road n'existe pas et, même si j'ai veillé à inventer des noms de lieux tout à fait caractéristiques de cette partie de Londres, ces endroits - Torrington Gardens, Peterborough Avenue ou Castlemain Road n'existent pas non plus.
    Titre original anglais : GRASSHOPPER (Première publication : Viking, Londres)
    (c) Kingsmarkham Enterprises Ltd, 2000 Pour la traduction française : (c) Calmann-Lévy, 2002 ISBN 2-7021-3262-6 ILS M'ONT ENVOY…E ici à cause de ce qui s'est passé sur le pylône. Pour que je ne l'aie pas devant les yeux chaque fois que je sors ou que je regarde par la fenêtre.
    " Nous avons bien pensé à vendre cette maison et à déménager, m'a avoué mon père. Ne crois pas que ça ne nous ait pas traversé l'esprit. Mais bon, malgré tout, tu ne... "
    Il avait laissé sa phrase en suspens, mais je savais par quels mots il l'aurait achevée. Tu ne vas pas rester ici indéfiniment, avait-il envie d'ajouter. Une fille de ton ‚ge, tu ne vas plus habiter à la maison bien longtemps, tu vas fréquenter la fac, ou travailler, tu auras ton propre toit. Et de se dire aussi : loin des yeux, loin du cúur. Petit à petit, les gens cesseront de voir en nous les parents de cette fille, ne s'interrogeront plus sur notre rôle de parents et sur la manière dont nous avons éduqué notre fille pour qu'elle soit capable d'un geste pareil, ils arrêteront de nous dévisager et de nous montrer du doigt. Surtout si tu ne viens pas trop souvent. Et s'ils te croyaient morte, tiens, pourquoi pas ?
    C'est peut-être ce qu'on va leur raconter.
    Ce dernier propos n'est que le produit de mon imagination.
    Je ne veux pas laisser entendre qu'ils voudraient me voir morte. Mon bien-
    être leur tient à cúur, comme dit ma mère.
    C'est s˚rement pour ça que la proposition de Max les a tant réjouis -
    depuis le jour du pylône, jamais je ne les avais vus aussi heureux. Au mieux, ils avaient espéré que je me trouverais une chambre près

Lire des autres livres

SHADOW OF THE MOON.doc
par Unknown
Then he whispered in Bride's ear while his mother rubbed his back affectionately. In that moment, a repressed memory came flooding back to her. It was something she hadn't thought about in centuries. Fury and several boys had been injured while climbing a tree. The boys who'd skinned their hands and... Puis...
Peach Cobbler Murder
It was called Delicious Daisies and it consisted of pieces of fruit cut to look like daisies and other flowers. The flowers were held in place with long wooden skewers and arranged in a pretty basket.Hannah stared in silent admiration for long moments. It was almost impossible for her to believe tha... Puis...
Le Soleil Naît derrière le Louvre
Encore un crime qui ne paie pas. S’ils avaient eu à se bagarrer pour leur avoine, ils eussent montré un peu plus de nerf. L’un admirait ses pieds, le second ne parvenait pas à trouver dans son journal un article qui l’intéressât et le troisième examinait d’un œil critique et dégoûté les décorations... Puis...
La Malédiction de Bethany
L'interrupteur. La lumière aveuglante. "Papa! Laurie était enrouée à force de crier. Papa, laisse-moi sortir, lais-se-moi sortir! Dans un coin de la pièce, Kay- reposait, les yeux clos, le vi - sage impassible comme celui d'un cadavre. Elle semblait res-pirer avec difficulté, sa poitrine se soulevai... Puis...
L'holocauste oublié
  — Deux carabiniers(139) m’ont emmenée dans leur voiture à la gendarmerie de Mortebliano, où j’ai passé deux jours. Pendant la nuit, il y eut un bombardement. Les carabiniers se sauvèrent en laissant la porte de la gendarmerie ouverte. Mon amie me conseilla de fuir. Mais j’avais peur qu’o... Puis...