Cantique de Noël

Lire ebook Cantique de Noël
Auteur: Charles Dickens
pressait une foule d’hommes et d’enfants déguenillés, se chauffant les mains et clignant les yeux devant la flamme avec un air de ravissement. Le robinet de la fontaine était délaissé et les eaux refoulées qui s’étaient congelées tout autour de lui formaient comme un cadre de glace misanthropique, qui faisait horreur à voir.
    Les lumières brillantes des magasins, où les branches et les baies de houx pétillaient à la chaleur des becs de gaz placés derrière les fenêtres, jetaient sur les visages pâles des passants un reflet rougeâtre. Les boutiques de marchands de volailles et d’épiciers étaient devenues comme un décor splendide, un glorieux spectacle, qui ne permettait pas de croire que la vulgaire pensée de négoce et de trafic eût rien à démêler avec ce luxe inusité. Le lord-maire, dans sa puissante forteresse de Mansion-House, donnait ses ordres à ses cinquante cuisiniers et à ses cinquante sommeliers pour fêter Noël, comme doit le faire la maison d’un lord-maire ; et même le petit tailleur qu’il avait condamné, le lundi précédent, à une amende de cinq schellings pour s’être laissé arrêter dans les rues ivre et faisant un tapage infernal, préparait tout dans son galetas pour le pouding du lendemain, tandis que sa maigre moitié sortait, avec son maigre nourrisson dans les bras, pour aller acheter à la boucherie le morceau de bœuf indispensable.
    Cependant le brouillard redouble, le froid redouble ! un froid vif, âpre, pénétrant. Si le bon saint Dunstan avait seulement pincé le nez du diable avec un temps pareil, au lieu de se servir de ses armes familières, c’est pour le coup que le malin esprit n’aurait pas manqué de pousser des hurlements. Le propriétaire d’un jeune nez, petit, rongé, mâché par le froid affamé, comme les os sont rongés par les chiens, se baissa devant le trou de la serrure de Scrooge pour le régaler d’un chant de Noël ; mais au premier mot de
    Dieu vous aide, mon gai monsieur !
    Que rien ne trouble votre cœur !
    Scrooge saisit sa règle avec un geste si énergique que le chanteur s’enfuit épouvanté, abandonnant le trou de la serrure au brouillard et aux frimas qui semblèrent s’y précipiter vers Scrooge par sympathie.
    Enfin l’heure de fermer le comptoir arriva. Scrooge descendit de son tabouret d’un air bourru, paraissant donner ainsi le signal tacite du départ au commis qui attendait dans la citerne et qui, éteignant aussitôt sa chandelle, mit son chapeau sur sa tête.
    « Vous voudriez avoir toute la journée de demain, je suppose ? dit Scrooge.
    – Si cela vous convenait, monsieur.
    – Cela ne me convient nullement, et ce n’est point juste. Si je vous retenais une demi-couronne pour ce jour-là, vous vous croiriez lésé, j’en suis sûr. »
    Le commis sourit légèrement.
    « Et cependant, dit Scrooge, vous ne me regardez pas comme lésé, moi, si je vous paye une journée pour ne rien faire. »
    Le commis observa

Lire des autres livres

Mort ou vif - tome 2
par Clancy
Au nord de la métropole, l’incendie continuait de faire rage à Paulinia. La veille, en se rendant à l’aéroport, ils avaient entendu aux infos que les pompiers et les secouristes à l’œuvre sur place avaient changé de stratégie, renonçant à éteindre la fournaise, pour se concentrer sur l’évacuation et... Puis...
The evolution of French revolutionary and Napoleonic policies on the seizure of art would influence the fate of The Ghent Altarpiece, along with many of Europe’s artistic treasures. To understand the French theft of art during and after the Revolution, it is useful to know a bit about how art had fu... Puis...
La boîte à malice
Il se redressa d’un bond, comme un pantin brusquement soulevé de terre par une violente traction de ficelles. Il haletait. Ses vêtements étaient trempés de sueur. Son cœur cognait dans sa poitrine, comme s’il avait couru pendant des heures sans s’arrêter. Quoiqu’il ne se souvînt pas de son rêve, il... Puis...
LE PETIT PRINCE
Cet homme était si occupé qu’il ne leva même pas la tête à l’arrivée du petit prince. – Bonjour, lui dit celui-ci. Votre cigarette est éteinte. – Trois et deux font cinq. Cinq et sept douze. Douze et trois quinze. Bonjour. Quinze et sept vingt-deux. Vingt-deux et si... Puis...
The Pearl of Lima / A Story of True Love
You may copy it, give it away or re-use it under the terms of the Project Gutenberg License included with this eBook or online at www.gutenberg.org Title: The Pearl of Lima A Story of True Love Author: Jules Verne Translator: Anne T. Wilbur Release Date: January 26, 2009 [EBook #27894] Language: Eng... Puis...