CANTIQUE DE NOËL

Lire ebook CANTIQUE DE NOËL
Auteur: Charles Dickens

CANTIQUE DE NOËL
jour où vous vous trouvez plus vieux d’une année et pas plus riche d’une heure ? un jour où, la balance de vos livres établie, vous reconnaissez, après douze mois écoulés, que chacun des articles qui s’y trouvent mentionnés vous a laissé sans le moindre profit ? Si je pouvais en faire à ma tête, continua Scrooge d’un ton indigné, tout imbécile qui court les rues avec un gai Noël sur les lèvres serait mis à bouillir dans la marmite avec son propre pouding et enterré avec une branche de houx au travers du cœur. C’est comme ça.
    – Mon oncle ! dit le neveu, voulant se faire l’avocat de Noël.
    – Mon neveu ! reprit l’oncle sévèrement, fêtez Noël à votre façon, et laissez-moi le fêter à la mienne.
    – Fêter Noël ! répéta le neveu de Scrooge ; mais vous ne le fêtez pas, mon oncle.
    – Alors laissez-moi ne pas le fêter. Grand bien puisse-t-il vous faire ! Avec cela qu’il vous a toujours fait grand bien !
    – Il y a quantité de choses, je l’avoue, dont j’aurais pu retirer quelque bien, sans en avoir profité néanmoins, répondit le neveu ; Noël entre autres. Mais au moins ai-je toujours regardé le jour de Noël quand il est revenu (mettant de côté le respect dû à son nom sacré et à sa divine origine, si on peut les mettre de côté en songeant à Noël), comme un beau jour, un jour de bienveillance, de pardon, de charité, de plaisir, le seul, dans le long calendrier de l’année, où je sache que tous, hommes et femmes, semblent, par un consentement unanime, ouvrir librement les secrets de leurs cœurs et voir dans les gens au-dessous d’eux de vrais compagnons de voyage sur le chemin du tombeau, et non pas une autre race de créatures marchant vers un autre but. C’est pourquoi, mon oncle, quoiqu’il n’ait jamais mis dans ma poche la moindre pièce d’or ou d’argent, je crois que Noël m’a fait vraiment du bien et qu’il m’en fera encore ; aussi je répète : Vive Noël ! »
    Le commis dans sa citerne applaudit involontairement ; mais, s’apercevant à l’instant même qu’il venait de commettre une inconvenance, il voulut attiser le feu et ne fit qu’en éteindre pour toujours la dernière apparence d’étincelle.
    « Que j’entende encore le moindre bruit de votre côté, dit Scrooge, et vous fêterez votre Noël en perdant votre place. Quant à vous, monsieur, ajouta-t-il en se tournant vers son neveu, vous êtes en vérité un orateur distingué. Je m’étonne que vous n’entriez pas au parlement.
    – Ne vous fâchez pas, mon oncle. Allons, venez dîner demain chez nous. »
    Scrooge dit qu’il voudrait le voir au… oui, en vérité, il le dit. Il prononça le mot tout entier, et dit qu’il aimerait mieux le voir au d… (Le lecteur finira le mot si cela lui plaît.)
    « Mais pourquoi ? s’écria son neveu… Pourquoi ?
    – Pourquoi vous êtes-vous marié ? demanda Scrooge.
    – Parce que j’étais amoureux.
    – Parce que vous

Lire des autres livres

036 – Le cañon des aigles
La lune était levée, et des milliers d'étoiles émaillaient la voûte sombre du ciel. Il faisait froid, et tout était étonnamment calme autour de nous. — Quelle agréable journée j'ai passée ! me dit soudain Eileen. Je crois que j'avais perdu l'habitude d'être heureuse. Comme ce serait bon s... Puis...
Le Système Valentine
Chut. Tais-toi, maintenant, ma chérie, et je vais faire ce que je peux. » J’avais gardé un œil sur la porte du cabinet de toilette, qui n’était pas dans la ligne de vision du lit. Plus important, j’avais suivi de toutes les fibres de mon corps le bruit de l’eau qui coulait dans le lavabo. J’imaginai... Puis...
The Only Woman to Defy Him
Alina Ritchie let out a long nervous breath as her taxi neared an incredibly sumptuous hotel. Pulling her mirror out of her bag for perhaps the fifth time since the taxi had collected her from the apartment she shared with Cathy, she checked her appearance and wished again that, if she had one, her... Puis...
Blood Vow
The full globe shone golden, casting comforting warmth across the field. What they’d just done—it had been the most erotically intense sexual encounter Rafael had ever experienced. He wondered if it were just him or if Luca felt the same way. “Is that what you wanted, Falon?” Rafael asked as he tra... Puis...
Ice Station Zebra
‘You are making a grave accusation -’ ‘Come off it,’ I said rudely. ‘This is not a court of law and I’m not accusing anyone. All I say is that murder has been done. Whoever left that bow-cap door open is directly responsible for the death of Lieutenant Mills.’ ‘What do you mean “left the door open”?... Puis...