CANTIQUE DE NOËL

Lire ebook CANTIQUE DE NOËL
Auteur: Charles Dickens

CANTIQUE DE NOËL
Premier couplet – Le spectre de Marley
     
    Marley était mort, pour commencer. Là-dessus, pas l’ombre d’un doute. Le registre mortuaire était signé par le ministre, le clerc, l’entrepreneur des pompes funèbres et celui qui avait mené le deuil. Scrooge l’avait signé, et le nom de Scrooge était bon à la bourse, quel que fût le papier sur lequel il lui plût d’apposer sa signature.
    Le vieux Marley était aussi mort qu’un clou de porte. {1}
    Attention ! je ne veux pas dire que je sache par moi-même ce qu’il y a de particulièrement mort dans un clou de porte. J’aurais pu, quant à moi, me sentir porté plutôt à regarder un clou de cercueil comme le morceau de fer le plus mort qui soit dans le commerce ; mais la sagesse de nos ancêtres éclate dans les similitudes, et mes mains profanes n’iront pas toucher à l’arche sainte ; autrement le pays est perdu. Vous me permettrez donc de répéter avec énergie que Marley était aussi mort qu’un clou de porte.
    Scrooge savait-il qu’il fût mort ? Sans contredit. Comment aurait-il pu en être autrement ? Scrooge et lui étaient associés depuis je ne sais combien d’années. Scrooge était son seul exécuteur testamentaire, le seul administrateur de son bien, son seul légataire universel, son unique ami, le seul qui eût suivi son convoi. Quoiqu’à dire vrai, il ne fût pas si terriblement bouleversé par ce triste événement, qu’il ne se montrât un habile homme d’affaires le jour même des funérailles et qu’il ne l’eût solennisé par un marché des plus avantageux.
    La mention des funérailles de Marley me ramène à mon point de départ. Il n’y a pas de doute que Marley était mort : ceci doit être parfaitement compris, autrement l’histoire que je vais raconter ne pourrait rien avoir de merveilleux. Si nous n’étions bien convaincus que le père d’Hamlet est mort, avant que la pièce commence, il n’y aurait rien de plus remarquable à le voir rôder la nuit, par un vent d’est, sur les remparts de sa ville, qu’à voir tout autre monsieur d’un âge mûr se promener mal à propos au milieu des ténèbres, dans un lieu rafraîchi par la brise, comme serait, par exemple, le cimetière de Saint-Paul, simplement pour frapper d’étonnement l’esprit faible de son fils.
    Scrooge n’effaça jamais le nom du vieux Marley. Il était encore inscrit, plusieurs années après, au-dessus de la porte du magasin : Scrooge et Marley . La maison de commerce était connue sous la raison Scrooge et Marley. Quelquefois des gens peu au courant des affaires l’appelaient Scrooge-Scrooge, quelquefois Marley tout court ; mais il répondait également à l’un et à l’autre nom ; pour lui c’était tout un.
    Oh ! il tenait bien le poing fermé sur la meule, le bonhomme Scrooge ! Le vieux pécheur était un avare qui savait saisir fortement, arracher, tordre, pressurer, gratter, ne point lâcher surtout ! Dur et tranchant comme une pierre à

Lire des autres livres

La Lumière qui s'éteint
Ils étaient trois amis qui parlaient du défunt – Au robuste la lutte, au malade l’adieu – « Ah ! Que ne goûte-t-il encore, disait l’un, Le soleil au visage et le vent dans les yeux ! » Ballade. « L’Antilope », plus gros, plus important, plu... Puis...
Le cueilleur de fraises
20" } @font-face { font-family: "Niagara Engraved" } @font-face { font-family: "Niagara Solid" } @font-face { font-family: "Old English Text MT" } @font-face { font-family: Onyx } @font-face { font-family: Parchment } @font-face { font-family: Playbill } @font-face { font-family: "Poor Richard" } @f... Puis...
La Papesse Jeanne
— Je vous salue, monseigneur, déclara-t-elle avec une ample révérence. — Soyez la bienvenue, répondit Fulgence. M’apportez- vous des nouvelles de votre seigneur et maître ? Puisse Dieu l’avoir préservé de toute infortune au cours de son voyage ! — Rassurez-vous. Richild se réjouissait de trouver l’é... Puis...
Les trois crimes de Noël
– Nous n’allons pas fouiller une nouvelle fois cette maison, gémit la comtesse. – C’est indispensable, poursuivit le superintendant. Qui d’entre nous admettrait l’idée d’abandonner maître Root aux mains d’un criminel ? Aucune voix ne s’éleva pour rompre le silence. – Il existe des risques, je le rec... Puis...
Book 3 - Star's End
par Glen Cook
Amy called, “Ready yet, honey?” “Half a minute.” He had butterflies. He did not want to go. The stalls and arguments had run out, though. He had to meet Amy’s family. Such as it was. He was about to be exhibited to her mother. A prime trophy, he thought. Former landsmen turned Seiner, on his way up.... Puis...