Barnabé Rudge - Tome I

Lire ebook Barnabé Rudge - Tome I
Auteur: Charles Dickens
UN MOT D'INTRODUCTION.
    D e l'histoire  ! Dieu vous bénisse ; je n'en ai aucune à dire, monsieur.
    Voici de longues années… permettez-moi de ne pas en avouer le nombre… que m'arriva la bonne nouvelle de ma promotion comme enseigne dans le 4 e d'infanterie de Sa Majesté. Mon nom, qui si longtemps avait figuré sur les états du Duc, avec ces mots en marge : « Question épineuse, » allait enfin se trouver inscrit sur le registre mensuel des promotions et des appointements. Depuis ce jour, j'ai traversé toutes les vicissitudes de la guerre et de la paix. Le camp et le bivouac, l'insouciante gaieté de la
mess-table
[1] , la désolante solitude d'une prison française, les émotions violentes du service de campagne, l'existence monotone de garnison, m'ont également apporté leur part de plaisirs et d'épreuves. Une carrière de ce genre, quand la nature vous a donné un tempérament toujours prêt à vous mettre à l'unisson de ceux qui vous entourent, ne saurait manquer d'avoir sa bonne provision d'aventures. Telle a été la mienne ; et, sans prétendre à autre chose qu'à retracer quelques-unes des scènes dans lesquelles j'ai joué un rôle, et qu'à rappeler le souvenir de leurs autres acteurs… hélas ! dont quelques-uns ne sont plus aujourd'hui… j'ai livré ces pages aux hasards de la publicité.
    Si je n'ai pas choisi cette portion de ma vie qui présentait le plus d'incidents et de faits dignes d'être racontés, mon excuse est bien simple ; c'est que j'ai mieux aimé, dans cette première apparition sur les planches, m'accoutumer à l'air de la maison par le personnage du
Coq
[2] que de me montrer au public dans un rôle plus difficile d'Hamlet.
    Mais comme malheureusement il existe en ce monde des gens très difficiles, qui, ainsi que le dit Curran [3] , ne sont pas satisfaits de savoir qui tua le jaugeur, si vous ne pouvez leur apprendre qui portait sa veste de tiretaine… à ceux-là je dirais, en toute humilité, qu'ils n'ont rien à faire avec ce livre. Je n'ai pas plus d'histoire que de morale à offrir ; ma seule prétention à l'une est dans le récit d'une passion qui, pendant quelques années, fut tout l'intérêt de ma vie, mon unique tentative à l'égard de l'autre consiste en ce que j'ai tâché de faire ressortir tous les dangers dont peut être entouré un homme qui, avec une imagination ardente et un caractère facile, a trop de penchant à la confiance, et peut rarement jouer un rôle sans oublier qu'il n'est que comédien. Cela dit, je me recommande une fois encore à cette indulgence qui n'a jamais été refusée à l'humilité sincère, et je commence.
    q

Chapitre 1
    I l y avait en 1775, sur la lisière de la forêt d'Epping, à une distance d'environ douze milles de Londres (en mesurant du Standard [4] dans Cornhill, ou plutôt de l'endroit sur lequel ou près duquel le Standard avait accoutumé d'être aux temps jadis), un établissement public appelé le
Maypole
[5] , comme pouvaient le

Lire des autres livres

S’il existait une hiérarchie dans la bestialité, Matucher mériterait la palme. Aux côtés du kapo-chef Maryan qui dirigeait la marche des travaux du Baukommando, il était plus particulièrement chargé de contrôler les déportés affectés aux tâches les plus fatigantes. Obéissant « sans interp... Puis...
le ciel est vide… Pleurez! enfants, vous n'avez plus de père! JEAN-PAUL I. Sous les arbres sacrés, comme font les poètes Se fut longtemps perdu dans ses douleurs muettes, Et se jugea trahi par des amis ingrats, Il se tourna vers ceux qui l'attendaient en bas Rêvant d'être des rois, des sages, des... Puis...
Book 1 - A Shadow of All Night Falling
par Glen Cook
A riot of worry galloped through her mind, swept like a tide, crashed against barrier-rocks, chuckled along well-worn channels. She had decided, as she had watched Mocker evade and conquer the hawk that morning, that there was a real chance he would get through. She had begun to suspect it the previ... Puis...
l'île des fléaux
Nous sortîmes et marchâmes jusqu’au bord de l’eau. — C’est très joli, dit-elle. — Je commence à apprécier. Je ramassai une pierre plate et l’envoyai pour faire un ricochet. Elle en fit trois avant de couler. Beth en choisit une belle, plia le bras et laissa filer, lançant avec tout son corps. La pie... Puis...
La Cité des permutants
par Greg Egan
Elle ouvrit les yeux et regarda autour d’elle. Le lit, la pièce ne lui étaient pas familiers ; l’un comme l’autre étaient vastes et luxueux. Le décor semblait artificiellement vierge de toute trace de séjour humain, comme une chambre de palace. Elle était intriguée sans être troublée ; nul doute qu’... Puis...