Barnabé Rudge - Tome I

Lire ebook Barnabé Rudge - Tome I
Auteur: Charles Dickens

Barnabé Rudge - Tome I
UN MOT D'INTRODUCTION.
    De l'histoire ! Dieu vous
bénisse ; je n'en ai aucune à dire, monsieur.
    Voici de longues années… permettez-moi de ne
pas en avouer le nombre… que m'arriva la bonne nouvelle de ma
promotion comme enseigne dans le 4 e d'infanterie de Sa
Majesté. Mon nom, qui si longtemps avait figuré sur les états du
Duc, avec ces mots en marge : « Question épineuse, »
allait enfin se trouver inscrit sur le registre mensuel des
promotions et des appointements. Depuis ce jour, j'ai traversé
toutes les vicissitudes de la guerre et de la paix. Le camp et le
bivouac, l'insouciante gaieté de la
mess-table
[1] , la désolante solitude d'une prison
française, les émotions violentes du service de campagne,
l'existence monotone de garnison, m'ont également apporté leur part
de plaisirs et d'épreuves. Une carrière de ce genre, quand la
nature vous a donné un tempérament toujours prêt à vous mettre à
l'unisson de ceux qui vous entourent, ne saurait manquer d'avoir sa
bonne provision d'aventures. Telle a été la mienne ; et, sans
prétendre à autre chose qu'à retracer quelques-unes des scènes dans
lesquelles j'ai joué un rôle, et qu'à rappeler le souvenir de leurs
autres acteurs… hélas ! dont quelques-uns ne sont plus
aujourd'hui… j'ai livré ces pages aux hasards de la publicité.
    Si je n'ai pas choisi cette portion de ma vie
qui présentait le plus d'incidents et de faits dignes d'être
racontés, mon excuse est bien simple ; c'est que j'ai mieux
aimé, dans cette première apparition sur les planches, m'accoutumer
à l'air de la maison par le personnage du
Coq
[2] que de me montrer au public dans un rôle
plus difficile d'Hamlet.
    Mais comme malheureusement il existe en ce
monde des gens très difficiles, qui, ainsi que le dit
Curran [3] , ne sont pas satisfaits de savoir qui tua
le jaugeur, si vous ne pouvez leur apprendre qui portait sa veste
de tiretaine… à ceux-là je dirais, en toute humilité, qu'ils n'ont
rien à faire avec ce livre. Je n'ai pas plus d'histoire que de
morale à offrir ; ma seule prétention à l'une est dans le
récit d'une passion qui, pendant quelques années, fut tout
l'intérêt de ma vie, mon unique tentative à l'égard de l'autre
consiste en ce que j'ai tâché de faire ressortir tous les dangers
dont peut être entouré un homme qui, avec une imagination ardente
et un caractère facile, a trop de penchant à la confiance, et peut
rarement jouer un rôle sans oublier qu'il n'est que comédien. Cela
dit, je me recommande une fois encore à cette indulgence qui n'a
jamais été refusée à l'humilité sincère, et je commence.

Chapitre 1
     
    Il y avait en 1775, sur la lisière de la forêt
d'Epping, à une distance d'environ douze milles de Londres (en
mesurant du Standard [4] dans
Cornhill, ou plutôt de l'endroit sur lequel ou près duquel le
Standard avait accoutumé d'être aux temps jadis), un établissement
public appelé le
Maypole
[5] , comme
pouvaient le voir

Lire des autres livres

L’homme l’entraîna, rapidement. Les voisines qui ne perdaient aucun incident de la rue, pas plus qu’en province, dirent : « Les voilà encore partis pour le théâtre, je parie. Ils gagnent gros. Mais c’est elle qui lui fait dépenser tout cet argent-là. Elle n’aime que s’amuser. » La cravate épinglée d... Puis...
Passenger to Frankfurt
Though he enjoyed Wagnerian opera, Siegfried was by no means his favourite of the operas composing the Ring. Rheingold and Gotterdammerung were his two preferences, the music of the young Siegfried, listening to the songs the birds, had always for some strange reason irritated him instead of filling... Puis...
And not just when she was acting. During every break, when she was usually either relaxing with Mo or Wills or trying to escape Gilbert, she could feel Harry’s eyes boring into her. It made her feel constantly on trial. She was sure he was just waiting for her to do something stupid, like trip over... Puis...
par Stendhal
Ses yeux, errant dans la campagne du côté du bas Pô et de Ferrare, remarquèrent par hasard une lumière excessivement petite mais assez vive, qui semblait partir du haut d'une tour."Cette lumière ne doit pas être aperçue de la plaine, se dit Fabrice, l'épaisseur de la tour l'empêche d'être vue d'en b... Puis...
The Passage
Military Forces CommandEastern Quarantine Zone, Philadelphia, PA By order of Gen. Travis Cullen, Acting General of the Army and Supreme Commander of the Eastern Quarantine Zone, and His Honor George Wilcox, Mayor of the City of Philadelphia: All minor children between four (4) and thirteen (13) year... Puis...