Barnabé Rudge

Lire ebook Barnabé Rudge
Auteur: Charles Dickens

Barnabé Rudge
UN MOT D'INTRODUCTION.
    De l'histoire ! Dieu vous
bénisse ; je n'en ai aucune à dire, monsieur.
    Voici de longues années… permettez-moi de ne
pas en avouer le nombre… que m'arriva la bonne nouvelle de ma
promotion comme enseigne dans le 4 e d'infanterie de Sa
Majesté. Mon nom, qui si longtemps avait figuré sur les états du
Duc, avec ces mots en marge : « Question épineuse, »
allait enfin se trouver inscrit sur le registre mensuel des
promotions et des appointements. Depuis ce jour, j'ai traversé
toutes les vicissitudes de la guerre et de la paix. Le camp et le
bivouac, l'insouciante gaieté de la
mess-table
[1] , la désolante solitude d'une prison
française, les émotions violentes du service de campagne,
l'existence monotone de garnison, m'ont également apporté leur part
de plaisirs et d'épreuves. Une carrière de ce genre, quand la
nature vous a donné un tempérament toujours prêt à vous mettre à
l'unisson de ceux qui vous entourent, ne saurait manquer d'avoir sa
bonne provision d'aventures. Telle a été la mienne ; et, sans
prétendre à autre chose qu'à retracer quelques-unes des scènes dans
lesquelles j'ai joué un rôle, et qu'à rappeler le souvenir de leurs
autres acteurs… hélas ! dont quelques-uns ne sont plus
aujourd'hui… j'ai livré ces pages aux hasards de la publicité.
    Si je n'ai pas choisi cette portion de ma vie
qui présentait le plus d'incidents et de faits dignes d'être
racontés, mon excuse est bien simple ; c'est que j'ai mieux
aimé, dans cette première apparition sur les planches, m'accoutumer
à l'air de la maison par le personnage du
Coq
[2] que de me montrer au public dans un rôle
plus difficile d'Hamlet.
    Mais comme malheureusement il existe en ce
monde des gens très difficiles, qui, ainsi que le dit
Curran [3] , ne sont pas satisfaits de savoir qui tua
le jaugeur, si vous ne pouvez leur apprendre qui portait sa veste
de tiretaine… à ceux-là je dirais, en toute humilité, qu'ils n'ont
rien à faire avec ce livre. Je n'ai pas plus d'histoire que de
morale à offrir ; ma seule prétention à l'une est dans le
récit d'une passion qui, pendant quelques années, fut tout
l'intérêt de ma vie, mon unique tentative à l'égard de l'autre
consiste en ce que j'ai tâché de faire ressortir tous les dangers
dont peut être entouré un homme qui, avec une imagination ardente
et un caractère facile, a trop de penchant à la confiance, et peut
rarement jouer un rôle sans oublier qu'il n'est que comédien. Cela
dit, je me recommande une fois encore à cette indulgence qui n'a
jamais été refusée à l'humilité sincère, et je commence.

Chapitre 1
     
    Il y avait en 1775, sur la lisière de la forêt
d'Epping, à une distance d'environ douze milles de Londres (en
mesurant du Standard [4] dans
Cornhill, ou plutôt de l'endroit sur lequel ou près duquel le
Standard avait accoutumé d'être aux temps jadis), un établissement
public appelé le
Maypole
[5] , comme
pouvaient le voir

Lire des autres livres

Les Royaumes du Mur
Voici ce que je vis : J’avais accompli seul la dernière partie de l’ascension, celle qui menait au faîte de la montagne, dans un âpre paysage de glace, de tourbillons de neige piquants comme des pointes de couteau acérées et de vents furieux qui fouillaient ma chair comme des lanières de feu. Je déb... Puis...
Empire of Bones
© 2014 by Christian Warren Freed.     All rights reserved. No part of this book may be reproduced, stored in a retrieval system in any form or by any means without the prior written permission of the publisher. All characters in this book are fictitious, and any resemblance to real persons, living... Puis...
Birds of Prey
Marc Alley came rushing in a few minutes later. He was flushed and out of breath.       “Did you hear what happened?” he asked, as Reynaldo passed him his linen napkin. “To Margaret, I mean?”       I played dumb. I guess I wanted to know how much M... Puis...
Perfect Poison
About the size of a gas station kiosk, the reception area of the office sports an American flag, a rather large picture of the attorney general and, next to that, a picture of the president of the United States. On June 21, 1996, Assistant United States Attorney William Welch, after coming in from o... Puis...
12-2003-Baton Rouge
Un panneau creux. Une serrure à pêne dormant se trouve à une trentaine de centimètres au- dessus de la poignée de la porte. Marino allume une cigarette et la fumée lui fait cligner de l'œil devant l'ennemi : un bouton de porte en laiton bon marché orné, en son centre, d'un poussoir de fermeture, le... Puis...