Aventures de monsieur Pickwick - Tome I

Lire ebook Aventures de monsieur Pickwick - Tome I
Auteur: Charles Dickens

Aventures de monsieur Pickwick - Tome I
CHAPITRE PREMIER. – Les Pickwickiens.
    Le premier jet de lumière qui convertit en une clarté brillante les ténèbres dont paraissait enveloppée l’apparition de l’immortel Pickwick sur l’horizon du monde savant, la première mention officielle de cet homme prodigieux, se trouve dans les statuts insérés parmi les procès-verbaux du Pickwick-Club. L’éditeur du présent ouvrage est heureux de pouvoir les mettre sous les yeux de ses lecteurs, comme une preuve de l’attention scrupuleuse, de l’infatigable assiduité, de la sagacité investigatrice, avec lesquelles il a conduit ses recherches, au sein des nombreux documents confiés à ses soins.
    «  Séance du 12 mai 1831, présidée par Joseph Smiggers, Esq. V.P.P.M.P.C. {1}   a été arrêté ce qu’il suit à l’unanimité.
    « L’ASSOCIATION a entendu lire avec un sentiment de satisfaction sans mélange et avec une approbation absolue, les papiers communiqués par Samuël Pickwick, Esq. P.P.M.P.C. {2} , et intitulés Recherches sur les sources des étangs de Hampstead, suivies de quelques observations sur la théorie des têtards .
    « L’ASSOCIATION en offre ses remercîments les plus sincères audit Samuël Pickwick, Esq. P.P.M.P.C.
    « L’ASSOCIATION, tout en appréciant au plus haut degré les avantages que la science doit retirer des ouvrages susmentionnés, aussi bien que des infatigables recherches de Samuël Pickwick dans Hornsey, Highgate, Brixton et Camberwell {3} , ne peut s’empêcher de reconnaître les inappréciables résultats dont on pourrait se flatter pour la diffusion des connaissances utiles, et pour le perfectionnement de l’instruction, si les travaux de cet homme illustre avaient lieu sur une plus vaste échelle, c’est-à-dire si ses voyages étaient plus étendus, aussi bien que la sphère de ses observations.
    « Dans ce but, l’ASSOCIATION a pris en sérieuse considération une proposition émanant du susdit Samuël Pickwick, Esq. P. P.M.P.C., et de trois autres pickwickiens ci-après nommés, et tendant à former une nouvelle branche de pickwickiens-unis, sous le titre de Société correspondante du Pickwick-Club.
    « Ladite proposition ayant été approuvée et sanctionnée par l’ASSOCIATION,
    « La Société correspondante du Pickwick-Club est par les présentes constituée ; Samuël Pickwick, Esq. P.P.M.P.C., Auguste Snodgrass, Esq. M.P.C., Tracy Tupman, Esq. M.P. C., et Nathaniel Winkle, Esq. M.P.C., sont également, par les présentes, choisis et nommés membres de ladite Société correspondante , et chargés d’adresser de temps en temps à l’ASSOCIATION DU PICKWICK-CLUB, à Londres, des détails authentiques sur leurs voyages et leurs investigations ; leurs observations sur les caractères et sur les mœurs ; toutes leurs aventures enfin, aussi bien que les récits et autres opuscules auxquels pourraient donner lieu les scènes locales, ou les souvenirs qui s’y rattachent.
    « L’ASSOCIATION reconnaît

Lire des autres livres

Dans l'intimité des reines et des favorites
  Campistron   Le premier contact entre les nouveaux époux fut assez fâcheux. Le roi trouva la reine molle, fade, trop grasse, niaise et inexpérimentée, tandis que Marie de Médicis était incommodée par la forte odeur de bouc qui émanait de lui. Un historien du temps nous dit même «&nb... Puis...
Toutankhamon - L'ultime secret
L’érudit étudiait un papyrus de l’époque ptolémaïque dont les formules magiques écartaient les serpents, les scorpions et les démons de la nuit. Les anciens Égyptiens attachaient une grande importance à la protection du sommeil, période dangereuse pendant laquelle le dormeur traversait le monde sout... Puis...
Il vient là quelquefois des curieux visiter les sculptures murales qu’on attribue à Jean Goujon, mais ni le gamin ni le chiffonnier ne paraissaient tourmentés par la passion des arts. Ils se souciaient de Jean Goujon un peu moins que du roi de Prusse. Le chiffonnier avait la barbe épaisse et ses c... Puis...
Shannara 3 - L'enchantement de Shannara
Les murs étaient couverts de lierre et bordés de buissons à feuilles persistantes. Des allées de pierre serpentaient jusqu’aux jardins qui entouraient ce petit palais. Le périmètre de la clairière était délimité par des rangées d’épicéas et de pins, et des haies entouraient les jardins. L’entretien... Puis...
COURRIER SUD
La pendule fait un tic-tac insupportable. La lumière de la lampe se mêle déjà à celle de l’aube, breuvage maussade qui donne la fièvre. Cette fenêtre écœure. Geneviève fait un effort ! « J’ai vu de la lumière, je suis venue… » et ne trouve plus rien à dire. « Oui, Gen... Puis...