Aventures de monsieur Pickwick

Lire ebook Aventures de monsieur Pickwick
Auteur: Charles Dickens

Aventures de monsieur Pickwick
dans des cas semblables, et que, si quelquefois le punch n'a pas produit l'effet désiré, c'est simplement parce que le patient était tombé dans l'erreur vulgaire de n'en pas prendre suffisamment.
    Le lendemain matin fut dissoute la joyeuse association que les fêtes de Noël avaient formée. Les collégiens qui se quittent en sont enchantés ; mais plus tard, dans la vie du monde, ces séparations deviennent pénibles. La mort, l'intérêt, les changements de fortune divisent chaque jour d'heureux groupes, dont les membres, dispersés au loin, ne se rejoignent jamais. Nous ne voulons pas faire entendre que cela soit exactement le cas dans cette circonstance ; nous désirons seulement informer nos lecteurs que les hôtes de M. Wardle se séparèrent pour le moment et s'en furent chacun chez soi. M. Pickwick et ses amis prirent de nouveau leur place à l'extérieur de la voiture de Muggleton, pendant que miss Arabelle Allen, sous la conduite de son frère Benjamin et de l'ami intime dudit frère, se rendait à sa destination. Nous sommes obligés de confesser que nous ne pourrions pas dire quelle était cette destination ; mais nous avons quelques raisons de croire que M. Winkle ne l'ignorait pas.
    Quoi qu'il en soit, avant de quitter M. Pickwick, les jeunes étudiants le prirent à part d'un air mystérieux.
    « Dites donc, vieux, où se trouve votre perchoir ? » lui demanda M. Bob Sawyer, en introduisant son index entre deux des côtes du philosophe, démontrant à la fois, par cette action, sa gaieté naturelle et ses connaissances ostéologiques.
    M. Pickwick répondit qu'il perchait, pour le moment, à l'hôtel du George et Vautour .
    « Vous devriez bien venir me voir, reprit M. Bob Sawyer.
    – Avec le plus grand plaisir, reprit M. Pickwick.
    – Voici mon adresse, dit Bob, en tirant une carte. Lant-street, Borough . C'est commode pour moi, comme vous voyez, tout auprès de Guy's hospital . Quand vous avez passé l'église Saint-George, vous tournez à droite.
    – Je vois cela d'ici.
    – Venez de jeudi en quinze, et amenez ces autres individus avec nous. J'aurai quelques étudiants en médecine ce soir-là ; Ben y sera, et nous n'engendrerons pas de mélancolie. »
    M. Pickwick exprima la satisfaction qu'il éprouverait à rencontrer les étudiants en médecine ; et, des poignées de main ayant été échangées, nos nouveaux amis se séparèrent.
    Nous sentons qu'en cet endroit nous sommes exposé à ce qu'on nous demande si M. Winkle chuchotait, pendant ce temps, avec Arabelle Allen, et, dans ce cas, ce qu'il lui disait ; et, en outre, si M. Snodgrass causait à part avec Emily Wardle, et, dans ce cas, quel était le sujet de leur conversation. Nous répondrons à ceci que, quoi qu'ils aient pu dire aux jeunes demoiselles en question, ils ne dirent rien du tout à M. Pickwick, ni à M. Tupman, pendant vingt-quatre milles, et que, durant tout ce temps, ils soupirèrent toutes les trois minutes et refusèrent

Lire des autres livres

The Last Four Things
Whatever the losses they had taken of their profoundly precious soldiers during the victory on the Machair these deaths had to be balanced against their need for Antagonist silver. Their only alternative to the money gained from hiring out military power was the wealth provided by the vast number of... Puis...
Le Bureau de placement - Vie d'Adrien Zograffi - Volume II
C’est Nitza qui, le premier, apporta la nouvelle, après l’avoir vérifiée à son seul avantage, plaçant en cachette une de ces belles servantes que le monsieur demandait et empochant une somme inouïe, absolument inusitée dans le placement des domestiques : trente francs ! Le « bureau » était bouche bé... Puis...
APE17. L'Uraeus de la couronne
L'Uraeus de la couronne @page { margin-bottom: 5.000000pt; margin-top: 5.000000pt; } Chapitre 2 La brusque volteface d’Emerson m’avait prise de court mais, récupérant vite, je me hâtai à sa poursuite, les autres courant derrière moi. Le bruit du coup de feu me mit des ailes aux talons. Arrivant sur... Puis...
Azazel
Non seulement je savais, je ne sais pas comment, que le jeune homme était déjà en 138 | P a g e possession de l'arme lorsqu'il était entré dans le magasin, mais encore je me suis dit que sa mère ne devait pas avoir mal à la tête. Vous imaginez ça, raconter des histoires sur sa propre mère ? Une enqu... Puis...
Puerto Vallarta Squeeze
Standard issue for the expats who hung around beach towns. He’d bought it when he’d first come to Puerto Vallarta three years before, from another gringo down there squandering life. Salt wind and gritty dust had taken the original brown paint, and where you couldn’t see primer you saw rust, and whe... Puis...