Aventures de monsieur Pickwick

Lire ebook Aventures de monsieur Pickwick
Auteur: Charles Dickens

Aventures de monsieur Pickwick
qui est dedans qui n'est pas solide.
    – Eh bien ! Winkle ! cria M. Pickwick, tout à fait ignorant de ce qui se passait, venez donc ; ces dames vous attendent avec impatience.
    – Oui, oui, répondit l'infortuné jeune homme, avec un sourire qui faisait mal à voir ; oui, oui, j'y vais à l'instant.
    – Voilà que ça va commencer ! dit Sam en cherchant à se dégager. Allons, monsieur, en route !
    – Attendez un moment, Sam, murmura M. Winkle, en s'attachant à son soutien avec l'affection du lierre pour l'ormeau. Je me rappelle maintenant que j'ai à la maison deux habits qui ne me servent plus ; je vous les donnerai, Sam.
    – Merci, monsieur.
    – Inutile de toucher votre chapeau, Sam, reprit vivement M. Winkle ; ne me lâchez pas !… Je voulais vous donner cinq shillings, ce matin, pour vos étrennes de Noël, mais vous les aurez cette après-midi, Sam.
    – Vous êtes bien bon, monsieur.
    – Tenez-moi d'abord un peu, Sam. Voulez-vous ? Là… c'est cela. Je m'y habituerai promptement. Pas trop vite ! pas trop vite ! Sam ! »
    M. Winkle, penché en avant, et le corps presque en deux, était soutenu par Sam, et s'avançait sur la glace d'une manière singulière, mais très-peu aérienne, lorsque M. Pickwick cria, fort innocemment, du bord opposé :
    « Sam !
    – Monsieur !
    – Venez ici, j'ai besoin de vous.
    – Lâchez-moi, monsieur ! Est-ce que vous n'entendez pas mon maître, qui m'appelle ? Lâchez-moi donc, monsieur ! »
    En parlant ainsi, Sam se dégagea par un violent effort, des mains du malheureux M. Winkle et lui communiqua en même temps une vitesse considérable. Aussi, avec une précision qu'aucune habileté n'aurait pu surpasser, l'infortuné patineur arriva-t-il rapidement au milieu de ses trois confrères, au moment même où M. Bob Sawyer accomplissait une figure d'une beauté sans pareille ; M. Winkle se heurta violemment contre lui, et tous les deux tombèrent sur la glace avec un grand fracas. M. Pickwick accourut. Quand il arriva sur la place, Bob Sawyer était déjà relevé, mais M. Winkle était trop prudent pour en faire autant, avec des patins aux pieds. Il était assis sur la glace et faisait des efforts convulsifs pour sourire, tandis que chaque trait de son visage exprimait l'angoisse la plus profonde.
    « Êtes-vous blessé ? demanda anxieusement Ben Allen.
    – Pas beaucoup, répondit M. Winkle, en frottant son dos.
    – Voulez-vous que je vous saigne ? reprit Benjamin, avec un empressement généreux.
    – Non ! non ! merci, répliqua vivement le pickwickien désarçonné.
    – Qu'en pensez-vous, M. Pickwick ? dit Bob Sawyer. »
    Le philosophe était indigné ! Il fit un signe à Sam Weller, en disant d'une voix sévère :
    « Ôtez-lui ses patins.
    – Les ôter ? mais je ne fais que commencer, représente M. Winkle, d'un ton de remontrance.
    – Ôtez ses patins, répéta M. Pickwick avec fermeté. »
    On ne pouvait résister à un ordre donné de

Lire des autres livres

Ceux-là ne me firent jamais de mal, et moi je les aimais bien, parce qu’ils ne sentaient pas encore le collège et qu’on lisait toute leur âme dans leurs yeux.Je ne les punissais jamais. À quoi bon ? Est-ce qu’on punit les oiseaux ?... Quand ils pépiaient trop haut, je n’avais qu’à crier : « Silence ... Puis...
Arrivé à la porte de Pinard, il congédia la femme, prit le carton et monta rapidement les marches de l’escalier tortueux. La porte du logement de l’ancien berger était fermée à triple tour. Diégo introduisit la lame d’un poignard dans la serrure, et se mit en devoir de la faire sauter. Après quelque... Puis...
A Thin Dark Line
par Tami Hoag
Anyone bailed out on Friday had the weekend to break another law or two, for which they would have to be bailed out again come Monday. Wednesday was thrown in for good measure and civil liberties.The presiding judge, as luck would have it, was old Monahan. Nick groaned inwardly as Monahan emerged fr... Puis...
Le jour des damnés
Le sergent Toro, qui est encore là. Qui vient de me donner une nouvelle bouteille d’alcool de canne, à votre avis ? Mary, la fille de l’auberge, jette un œil au convoi et décide qu’elle ne me connaît pas. — Sage décision, dit le SIG. — Comment tu… ? — Bastonne, barre-toi ou baise, soupire le SIG. Tu... Puis...
Paradise Lost
Joanna saw him sitting stiffly on a folding chair in the back row of Norm Higgins’s funeral chapel. His navy sport coat, white shirt, and tie seemed totally at odds with his spiky purple hair, his braces, and his multi-ply pierced ears. Joanna smiled at him. He nodded briefly, but he left as soon as... Puis...